LOADING

Les techniques SEO expliquées en 20 bonnes pratiques

Plateforme de rédaction de contenu

Img
Img

Maitriser l’optimisation SEO n’est pas une tâche difficile. Des millions d’informations se succèdent sur Google et faire que votre contenu se retrouve sur la première page de recherches demande du travail. En effet, c’est dans la plupart des cas la seule page consultée par les utilisateurs. En conséquent, la recherche et le référencement se font de plus en plus compétitifs et il devient nécessaire d’adopter les normes SEO.

Qu’est-ce que l’optimisation SEO ?

SEO est un acronyme du mot Search Engine Optimization et désigne la rédaction d’un contenu que le moteur de recherche Google puisse choisir parmi tant d’autres comme choix à afficher aux utilisateurs lors de la recherche. Votre contenu peut se présenter sous forme de site web, d’application, etc.

Comment optimiser le SEO de votre site ?

Voici un guide SEO des principaux outils et astuces pour optimiser votre propre contenu et devenir votre propre expert, un référencement gratuit et efficace.

Un contenu pertinent à présenter

Même en appliquant toutes les astuces possibles et imaginables de référencement SEO, si votre contenu ne comporte aucune valeur ajoutée ou n’est pas assez riche ou utile, votre projet ne risque pas d’aller bien haut. L’utilisateur s’attend à ce que vous lui veniez en aide avec un contenu compréhensible et droit au but. Dans le cas contraire, il ne risque pas de passer plus de 3 secondes sur votre site. Il ne faut pas oublier que plus il y reste, plus il explore de contenu et plus Google vous recommandera dans les recherches futures. Il est préférable que votre contenu soit le plus durable possible comme il doit être du sujet, pour ne pas avoir à constamment le mettre à jour.

Inspirez vous des autres rédacteurs de contenus

N’ayez pas peur de vous inspirer d’autres pages qui sont classées plus haut sur la page de recherches Google. Comment font-ils pour arriver en haut de la page ? Analysez les mots-clés utilisés pour les utiliser et la façon dont le contenu est organisé ainsi que tous les autres points sur lesquels vous allez vous-mêmes travailler. Etudiez leur titres et sous-titres , leur URL, leur « meta description » et ne perdez aucune chance de vous retrouver classé plus haut que ces derniers.

Des mots-clés et un champ sémantique bien choisis

Cette recherche est cruciale pour mener à bien votre quête. Vous devez donc lui consacrer le temps qu’elle requiert. Faites une liste de mots-clés que vous allez essayer d’insérer mot par mot et en faire bon usage. La question est simple : « si je me mets à la place de l’auteur de la recherche, qu’est-ce j’écrirais dans la barre de recherche ?». Plusieurs sites vous proposent cette option, qu’ils soient gratuits ou payants ; nous vous donnons l’exemple du site Ahrefs qui met à votre disposition un « site explorer » pour analyser votre site ou d’autres sites plus performants que le votre ainsi que le « keywords explorer » qui vous propose tout un univers de mots-clés relatifs à votre sujet ainsi que leur degré d’utilisation. Comme mentionné plus haut, il est primordial de ne pas les répéter excessivement et de les utiliser intelligemment. Les mots-clés doivent tous être intimement liés au sujet, autrement, ils ne feront que vous éloigner de votre but.

Un titre adapté à votre contenu SEO

Votre titre ne doit être ni trop court, ni trop long. Il doit refléter votre contenu et ce que le lecteur s’attend à trouver en parcourant votre contenu. Cela dit, il est bien entendu impératif de faire en sorte que ce titre soit le plus accrocheur possible. Il est aussi conseillé d’éviter les déterminants et les mots non pertinents. L’utilisation de chiffres peut être intéressante (exemple : 200 astuces pour améliorer le trafic de votre site web).  Votre titre ne devrait pas dépasser 62 caractères pour ne pas risquer d’être écourté sur la page de recherches. Il ne faut pas oublier que le titre et la « méta description » que nous mentionnerons plus tard sont les premières informations sur lesquelles Google basera son référencement.

Insertion de sous titres ou « headers » optimisés

Vous aurez la plupart du temps le choix d’ajouter des sous titres (header 1, header 2, etc). Ces sous-titres sont le deuxième élément du référencement Google juste après le titre. Ils donnent à vos sous parties un aspect plus clair et guident le lecteur plus précisément vers ce qu’il cherche (ce qui lui fait aussi perdre moins de temps). Les sous-titres doivent être optimisés de la même façon et  pointer directement au sujet du texte qui suit. Il faut aussi éviter d’attribuer un seul sous-titre à un même titre au risque que ce dernier soit complètement inutile. (par exemple, un seul header 2 sous un header 1 n’est pas utile ou de valeur)

La « meta description » peut promouvoir vos mots clés

La méta description est le texte qui se trouve en dessous du titre de chaque recherche sur la page de recherche Google. Tout comme le titre, la méta description ne devrait pas dépasser 155 caractères et doit comporter exactement ce qui peut mener le lecteur à cliquer sur votre lien en particulier. Il ne faut surtout pas laisser passer la chance de capter le regard de l’auteur de la recherche. Il doit pouvoir tout savoir en ces quelques phrases ; ce que vous offrez comme produits ou connaissances par exemple.

La méta description doit, en effet, comporter des mots clés insérés d’une façon très intelligente : pas d’insertion successive ou répétitive. L’algorithme mis au point par Google détecte toute tentative « biaisée » d’accéder au référencement naturel. Il ne faut pas oublier notamment que le mot clé sur lequel porte la recherche sera signalé en gras dans la « meta description »

Le format de votre contenu pour faire du bon SEO

Pour un contenu attractif, il faut éviter de tout concentrer en un bloc. Les parties ne seront pas distinctes et n’inviteront pas l’utilisateur à s’y aventurer. Vous pouvez même le perdre avec avoir cliqué sur votre site.

La méthode AIDA est une méthode qui sert de « plan » à votre contenu. Il fait en sorte de servir l’UX (user experience). AIDA est un acronyme pour les mots suivants :

Attention : trouvez le moyen de capturer l’attention de votre audience et de l’entretenir tout au long de votre contenu.

Intérêt : Maintenant que la première partie est réussie, quelle est la chose qui pourrait l’intéresser dans ce que vous proposez ? C’est ce que vos lecteurs se demandent. Il est nécessaire de le mentionner dès le début.

Désir : On sait désormais de quoi traite votre contenu. Leur désir doit avoir été suscité. Ils vont se le voir réalisé et rencontrer les bénéfices auxquels ils s’attendaient depuis le début.

Action : Que doivent-ils faire ? en parler, le partager ou donner leur avis ? Il est psychologiquement prouvé que le mentionner les encourage à le faire de plus belle.

Pour ne pas souffrir du syndrome de « la page blanche » et pour être sûrs de la qualité de votre contenu, écrivez au début « en vrac » puis revenez y faire vos modifications et travailler davantage sur votre optimisation.

Le design est aussi important ; un support attractif donne l’envie de lire le contenu. Enfin, nous vous conseillons environ 3 lignes par paragraphe pour garantir une certaine clarté.

Insérez vos mots-clés jusque dans votre URL

  • Vous pouvez changer votre URL de façon à mentionner ce que compte votre contenu en quelques mots. Il est aussi intéressant d’essayer de choisir une URL similaire au titre.
  • Il faut éviter de faire usage de mots inutiles et de déterminants comme « le/la ».
  • Attention à ne pas changer votre URL après la publication de votre contenu. L’ancien URL ne conduira pas l’utilisateur vers le nouveau contenu.

Exemple pour ce guide : /seo-guide-complet-optimisation-contenu/

L’attribut Alt Text pour des images efficaces pour le SEO

Les images utilisées dans votre contenu doivent être renommées de façons à pouvoir pointer directement à votre contenu. C’est aussi le cas de votre Alt Text ; il vous permet d’apparaître dans les premiers résultats de recherche de Google Images. Ce dernier ne devrait pas dépasser 125 caractères dans l’idéal. N’oubliez pas qu’une image fait toujours plaisir aux yeux des lecteurs et peut même les encourager à lire ce qui l’entoure et donc finir par lire tout votre contenu.

Si vous avez des images larges de taille, il existe des extensions ou encore des sites pour compresser vos images et faire en sorte que votre page se charge d’une façon plus rapide.

Liens internes/externes pour solidifier votre contenu

Google peut affirmer votre crédibilité et la conformité de votre contenu lorsque vous insérer des liens vers d’autres sites traitant de contenu similaire. Il ne faut cependant pas en abuser ; premièrement, leur efficacité diminue lorsque cet outil est utilisé excessivement et d’un autre point de vue, plus il y a de liens et plus il y a de chance que le visiteur quitte votre contenu sur lequel vous aviez travaillé aussi dur !

En ce qui concerne les liens internes, dès que l’occasion se présente, vous pouvez rediriger votre lecteur vers un autre de vos articles. Bien entendu, il faut que ce soit un article susceptible de l’intéresser (par exemple contenant plus d’explication sur un certain sujet ou mot-clé mentionné. N’oubliez pas votre objectif : générer plus de trafic.

Un contenu “Mobile friendly” pour un classement réussi auprès de votre moteur de recherche

“Mobile Friendly” envoie un certain message : vous avez pris en considération le lecteur et le fait qu’il se soit peut-être connecté sur son téléphone. Votre contenu se doit d’être visible sans être trop long (l’écran du téléphone fait en sorte que le visiteur doive défiler l’écran plus que sur un écran d’ordinateur.) Un consommateur satisfait est un consommateur de gagné !

Récapituler vos idées et mots-clés toujours optimisés efficacement

Toujours dans le contexte de la prise en compte du lecteur, conclure avec un petit résumé leur fait un clin d’œil : vous être conscients qu’ils peuvent manquer de temps et doivent pouvoir accès à votre contenu en quelques lignes. C’est-là une tâche délicate car il faut savoir résumer et garder le plus important. Votre audience appréciera sûrement le geste.

Des extensions sur le web pour un contenu efficace

Certaines extensions sur Google Chrome et sur WordPress vous faciliteront la vie. Elles sont spécialement destinées à l’optimisation SEO et à faire de vous un vrai professionnel du référencement naturel.

Nous vous conseillons SEO META pour analyser les sites de vos compétiteurs et vous inspirer de leurs idées.

Un site sécurisé est un site préféré par Google

Google priorise les sites sécurisés (exemple : https). Cela peut vous être utile et peut être réalisé en quelques secondes.

Changez la vitesse de chargement de votre site

Plus votre contenu met de temps à se charger, plus il risque de dégringoler sur la liste de recherche. L’améliorer est une très bonne idée pour marquer des points. Une autre astuce pour vous mise en place par Google est de tester votre site web et d’obtenir des conseils provenant du « maître » lui-même.

Voir ce lien : https://developers.google.com/speed/pagespeed/insights/

Construisez votre communauté : le référencement seo sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont un formidable outil de génération de trafic organique lorsqu’ils sont utilisés de la bonne manière. Partager votre contenu sur les groupes susceptibles de traiter du sujet que vous promouvez. Vous aurez beaucoup plus de chances de faire fureur. Vous pourrez même créer le votre et agrandir votre communauté. Vous pourrez ainsi fidéliser vos utilisateurs. Attention à être ponctuels lorsque vous créer du contenu. Autrement, vous risquez de perdre votre audience.

Pensez à ne mettre que l’«apéritif » sur les réseaux sociaux. Après tout, votre but est d’augmenter le trafic sur votre site.

Suivez votre performance et votre trafic

Google met à votre disposition la SEO Search Console qui vous permet de mesurer les résultats de votre contenu et le taux de conversion de votre audience. C’est un outil gratuit, mais qu’il faut bien savoir maîtriser.

Supprimez et mettez à jour votre contenu web

Des millions de nouvelles informations font surface tous les jours. Faute de mise à jour, vous risquez de vous faire dépasser par des compétiteurs qui présentent un contenu plus intéressant. Supprimez ce qui est obsolète et n’hésitez pas à mettre à jour vos contenus les plus anciens et les promouvoir.

Optez pour le SEO local : une meilleure méthode de référencement

Selon Google, 46% des recherches sont à caractère local. Si vous possédez un business qui opère dans une certaine zone, vous pouvez y lier votre contenu et faire en sorte d’intégrer cet endroit comme mot-clé. Vous aurez bien plus de chances d’être trouvés puisque cette méthode fonctionne comme un « filtre ». Lorsque votre contenu est focalisé sur quelques endroits spécifiques, vous aurez forcément plus connaissance de ces derniers et vous pourrez créer un contenu plus précis et donc plus riche et plus utile.

Exemple : 10 meilleurs concept-stores sur Tunis

Avantages :

Plus de crédibilité si votre contenu est plus détaillé ; si vous offrez des informations relatives à un endroit spécifique et si vous y rajoutez de plus vos images, vous serez encore plus consultés par une audience qui ne s’intéresse pas seulement au sujet dont vous traitez en général mais à plus de détails, relatifs à une certaine localisation, que vous allez pouvoir leur offrir.

Exemple : 10 salles de fêtes exceptionnelles pour votre mariage à Tunis

Comparer des endroits (celui que vous avez choisi avec un autre) : vous pouvez aider votre audience à faire un choix. Elle vous sera bien reconnaissante de leur avoir épargné le travail. Vous pouvez ainsi vous demander : quelle est la combinaison d’éléments qu’une audience voudrait comparer lors d’un choix ?

Exemple : Bali ou Hawai pour votre voyage de Noce / Samsung A51 ou IPhone 11 Pro : quel téléphone choisir ?

C’est la fin de votre guide. Nous espérons avoir accumulé le maximum d’astuces pour vous aider à accéder au référencement naturel SEO de la façon la plus compréhensible possible. Pour récapituler, l’important pour le commencement d’un bon référencement naturel SEO est d’avoir un contenu utile et compréhensible. Vous pouvez vous inspirer de sites déjà bien référencés et le réécrire à votre propre manière en utilisant de façon intelligente et pertinente tous les mots-clés du champ sémantique de votre sujet. Les titres, sous-titres et la « meta description » sont aussi très importants. Ce sont les premières choses auxquelles Google s’intéresse et qui tapent à l’œil de votre audience. Ils doivent donc pointer à un contenu à la hauteur de leurs attentes. L’UX ou « user experience » ou encore l’expérience utilisateur est un point primordial dans la rédaction de contenu : il faut le mettre au centre de vos actions, votre contenu, etc. D’autres petites astuces vous expliquent plus haut quelques autres techniques. Tous ces éléments n’ont pas la même priorité et ne marquent pas le même nombre de points auprès de Google mais un bon respect de cette combinaison de ces derniers peut aider considérablement votre site à bien se référencer grâce à contenu intéressant et optimisé.

Leave a Comment